CRISE DU LIBAN
 http://crise-liban.ifrance.com/
Email : crise-liban@ifrance.com
©Copyright
SOMMAIRE

10°) Crimes de guerre dans la bande de Gaz, Amnesty Internation épingle Israël dans sont rapport du 2 juillet 2009.


Israël attaque le Liban.

09°) Jeudi 09 novembre, Israël fait de la provocation contre la FINUL au Liban, l'ambssadeur d'Israël est convoqué

08°) Jeudi 24 août 2006 - Discours du Président Chirac

07°) Lundi 21 août à Dimanche 27 août.

06°) Lundi 21 août à Dimanche 27 août.

05°) Lundi 14 août à Dimanche 20 août.

04°) Lundi 07 août à Dimanche 13 août.

03°) Lundi 31 juillet à Dimanche 06 août.

02°) Lundi 24 juillet à Dimanche 30 juillet 2006.

01°) Vendredi 21 juillet à Dimanche 23 juillet 2006.

Des sources concordantes confirment bien que les militaires israéliens tirent aussi sur des cibles civiles et les voitures des réfugiés qui tentent de quitter le pays. La volonté de détruire ou plutôt de s'emparer du Liban remonte en réalité à 1954. Kofi Annan a proposé la mise en place d'une force d'interposition entre le Liban et Israël. Sauf que l'état hébreux s'est toujours opposé depuis longtemps à la présence de forces de l'ONU sur le terrain et même d'observateurs à Gaza, ce que tout le monde oublie. L'absence d'une telle force permet à Israël de rentrer librement où bon lui semble, sans rencontrer l'opposition de la moindre force internationale. Cette zone était sur la voie de la pacification, jusqu'à ce que Sharon se rende au mur des Lamentations, ce qui a servi de point de départ à toutes les tensions dans la zone de Moyen-Orient. La pire des choses pour Israël, a été l'assassinat de Rabin, et il serait particulièrement intéressant de connaître et rechercher les véritables commanditaires de cet assassinat. Il est évident que tous les touristes étrangers qui étaient en vacance au Liban, plus de 100.000, et qui ont vu et qui ont été sous les bombardements des israéliens, vont être les meilleurs porte-paroles des palestiniens et libanais. Ils vont faire une publicité qui va être particulièrement néfaste au gouvernement israélien. Israël va être à l'origine de sa propre et pire campagne anti-israélienne dans les pays occidentaux, par le biais de tous ces touristes qui ont été pris par surprise avec leurs enfants et qui vont rentrer dans leur pays. Il est évident que le gouvernement israélien n'a pas calculé les conséquences de son opération de "marketing international" involontaire suite à son action militaire démesurée, avec la présence des touristes occidentaux sur le sol libanais.

Israël peux exiger le respect de la résolution 1559, sauf qu'après l'exemple désastreux de l'Irak qui après avoir détruit ses missiles a quand même été envahit, plus aucune nation, ni même le moindre mouvement ou parti politique n'acceptera la moindre résolution de l'ONU. Tout le monde à la mémoire courte et oublie aussi qu'Israël a imposé ses propres frontières en piétinant sur les territoires palestiniens avec son mur sans que la communauté internationale réagisse, et on s'étonne aujourd'hui du résultat et de la montée des mouvements intégristes. Bien au contraire, tous les états vont s'armer à outrance, pour résister à un envahisseur éventuel face à l'impuissance et l'incurie de l'ONU et de l'Europe.

Dans ce cas, n'importe quel pays victime des réseaux de trafic de drogue dans la situation actuelle, pourrait même déclarer la guerre et aller bombarder tout pays qui fait rentrer de la drogue sur son sol par des mules pour aller ensuite empoisonner sa population avec de la coc, qui elle aussi fait des morts et est source de délinquance.

1948, naissance de l'état hébreux suite à une initiative du gouvernement anglais de l'époque.
1956, Crise du canal de Suez ou Guerre du Sinai, invasion de l'égypte par Israel.
1967, guerre des 6 jours, guerre déclenchée par une « attaque préventive » d'Israël contre les pays arabes voisins, a l'issue de laquelle Israël récupère la bande de Gaza, la zone du Sinaï, la Cisjordanie et le plateau du Golan.
1973, guerre du Kippour, les Egyptiens et les Syriens attaque par surprise Israël pour récupérer leurs terres annexé par Israël en 1967.
Le hezbollah a eté créé en 1982 pour contrer l'occupation du liban par israel dont le but était l'élimination aussi d'autres "terroristes" mais qui était eux palestiniens. L'administation Bush oublie de parler des implantations dans les territoires occupées. Israel occupe une cinquantaine de km² du Liban et a violé quotidiennement son territoire, et n'a jamais appliqué les résolutions 194 (11/12/1947 AG), et 242 (22/11/1967), 338 (22/10/1973), 478 de 1980 du Conseil de Sécurité de l'O.N.U, l'article 49 de la quatrième convention de Genève de 1949 interdisant à tout Etat de transférer sa population sur les territoires qu'il occupe. Résolution sur les pratiques israéliennes contre les droits de l'homme du peuple dans les territoires occupés, y compris Jérusalem avait été adopté par 145 voix contre 4 et 2 abstentions (cliquez ici: A/RES/56/62)

Les Etats-Unis ont utilisé leur droit de veto plus de 50 fois pour bloquer les résolutions du Conseil de Sécurité de l'ONU sur:
la protection du peuple palestinien dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967
la colonisation par Israël des territoires palestiniens occupés depuis 1967
la confiscation des terres par Israël de dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967
le refus par Israël de la mise en place d'observateurs du Conseil de Sécurité dans les territoires occupés,
le déplacement des civils palestiniens par Israël des territoires palestiniens occupés depuis 1967.

La protection démesurée accordée par l'état américain à Israël, prouve surtout que les USA ont encore beaucoup de choses à cacher et à se reprocher, ainsi que les multinationales américaines, dans les aides apportées à l'Allemagne nazie dans les années 40. Dans le cas contraire, l'Amérique ne pourrait pas prendre systématiquement parti pour Israël. Mon opinion, c'est que le soutien infaillibe des USA à Israël, prouve que toute la vérité sur l'aide accordée par les USA au nazis lors des années 40, n'a pas encore été révélée, il y a donc encore matière à enquêter.


Les objectifs de la guerre d'Israël et des USA contre le Liban.
Les pressions sur la livre libanaise ont baissé et le pays commence à se réapprovisionner en dollars. Le gouverneur de la Banque du Liban (BdL), Riad Salamé précise que le dollar avait disparu des guichets des banques, jusqu'à ce que cette crise éclate. Le Gouvernement américain reproduit le même scénario qu'en l'Iraq. Si les USA perdent la guerre du dollar, leur économie s'effondre (pour avoir des explications, cliquez sur le lien ci-contre iran-économie)

1) Il semble que le but de ces guerres ont pour objectif de réintroduire le dollar au Proche Orient.
2) En attaquant le Liban, il bloque aussi le financement de la bourse au pétrole en iran.
3) An attaquant le Liban, il détruise l'économie du Liban, mais aussi du Hezbollah.
4) A chaque guerre qu'Israël déclenche, il envahit systématiquement des territoires qui deviennent des zones tampons au départ, pour ensuite être annexés par Israël, par le biais de la colonisation.
6) Ils souhaitent par ces actions entraîner aussi la Syrie et le Liban dans un conflit.
7) Pendant qu'on parle du Liban, plus aucune chaîne américaine ne parle de l'enlisement des USA en Iraq.
8) Dick Cheney avait déclaré l'année dernière qu'il souhaitait, je cite, "un choc des civilisations".
9) En provoquant une guerre, ils augmentent le prix du pétrole, ce qui peut décourager les compagnies aériennes indécises d'acheter des Airbus A380 avec la crise du Proche Orient. Le même scénario avait eu lieu à l'époque de l'avion Concorde. Le salon de Farnborough a fermé ses portes la semaine dernière.

La volonté israélienne de démanteler le Liban, pour y créer un mini-État et annexer une partie du Liban remonte à 1954, et est évoquée dans une lettre de David Ben Gourion de février 1954, qui a été annexée à ses mémoires posthumes.
« Lettre de David Ben Gourion à Moshe Sharett sur la constitution d'un État xxxxxxx au Liban ». Un autre document rédigé en 1996 par un Think Tank, prévoyait un projet de colonisation du Proche Orient, et ressortait dans un discours de Benjamin Netanyahu au Congrés américain.